Ils sont les gardiens du «spectre» des fréquences

Ils sont les gardiens du «spectre» des fréquences

Le Service régional de Nancy, qui rayonne sur 13 départements, dispose de deux véhicules gonio bourrés d’électronique (dont un 4x4), capables de pister et localiser un pirate des ondes ou un produit perturbateur.Vous les avez peut-être croisés sans le savoir dans un hypermarché, dans une grande surface de bricolage ou dans un magasin de jouets. Sauf qu’ils ne faisaient pas leurs courses. Ou plutôt si. Mais pas comme vous… Les représentants assermentés de l’Agence nationale des fréquences (ANFR) « prélèvent » parfois dans les rayons des jouets radiocommandés, des thermomètres ou des enceintes sans fil, des drones, des microphones, des smartphones, des télécommandes de porte de garage… Leur objectif : expédier les produits au labo et voir s’ils respectent les règles en matière de fréquence et de puissance.

Vous pouvez consulter l’article de l’auteur en cliquant ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 6 =


*