L’antenne long fil : mode d’emploi

L’antenne long fil : mode d’emploi

C’est certainement l’antenne la plus simple qui puisse exister. Elle peut être de longueur quelconque, horizontale ou verticale, et se prête bien au trafic en multibande. Dans la pratique, il s’agit tout simplement de « tirer un long fil », le plus long possible si l’on veut favoriser les fréquences basses sous 40m, elle peut épouser « la forme du terrain », suivant les possibilités physiques de l’emplacement choisi. Ainsi, elle peut prendre la forme d’un simple fil tendu, ou la forme d’un L, d’un triangle, etc… Idéale pour débuter en Radio, car très économique, la seule recommandation- à mes yeux – consisterait à la monter le plus haut possible, car comme toutes les autres antennes, il est préférable qu’elle soit dégagée des obstacles environnants.

En réalité, le problème ne vient pas de l’antenne mais plutôt de l’équipement, càd du transceiver ( émetteur-récepteur pour les novices ). En effet, de nos jours la quasi totalité des équipements rencontrés ( du commerce ou de construction personnelle ) sont prévus pour travailler en basse impédance ( on peut parler d’une norme fixée à 50 Ohms ) car depuis la disparition des tubes électroniques ( les lampes radio ) qui travaillaient en amplificateur de tension, les semi-conducteurs universellement utilisés de nos jours sont des amplificateurs de courant, donc fonctionnent en basse impédance ( sauf les MOSFET de puissance dont le fonctionnement s’apparente à celui des tubes, mais on s’arrange pour ramener leur impédance de sortie à 50 Ohms).

Vous pouvez consulter l’article de l’auteur en cliquant ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 9 =


*