Le nombre de licences stagne en Australie

Le nombre de licences stagne en Australie

encore un pays avec la licence novice… On peut conclure qu’à part rabaisser le niveau, cela n’apporte rien

Les statistiques récentes sur les licences d’amateurs révèlent une légère croissance au cours de la dernière année, ce qui a permis de revenir à un volume s’approchant de celui d’il y a dix ans. Il semble qu’entre les résiliations de licences (volontaires ou par décès) et les nouvelles autorisations délivrées aux nouveaux OM, l’équilibre se maintient depuis 2006 avec quelques petites variations.
L’ Australian Communications and Media Authority (ACMA), dans son dernier rapport annuel publié en octobre dernier indiquait un nombre de 15144 licences en  juin 2017, comprenant les balises, répéteurs, clubs et amateurs avec plusieurs indicatifs d’appel.

Le statisticien du Wireless Institute of Australia (WIA), Marc Hillman VK3OHM, indique pour sa part après avoir parcouru le registre des licences ACMA, que le nombre total d’amateurs individuels était de 14 009, soit 175 de plus qu’en 2016. Cette progression, peu significative ( +1,3%) est à mettre en parallèle avec le constat de l’ ACMA sur le nombre de candidats aux épreuves d’obtention d’une licence radioamateur. Le constat est plus inquiétant dans la mesure où en 2017, 486 candidats se sont présentés aux épreuves pour l’obtention d’une licence (base, standard ou avancée) contre 1271 l’année précédente.

Vous pouvez consulter l’article de l’auteur en cliquant ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 2 =


*