Michel Baudouin, la passion du morse

Michel Baudouin, la passion du morse

Michel Baudoin est radioamateur : F5LBD est son nom de code sur le réseau qui, sous des dehors un peu vieillots, est loin d’être dépassé. Pour cet octogénaire, bon pied, bon œil, le morse n’a plus de secret : c’est une certaine idée de la transmission.

Tout a commencé voici bientôt 70 ans. 1948, Michel Baudoin s’engage dans l’armée ; et, dans les transmissions, il a trouvé sa voie. Après 18 ans en qualité de transmetteur militaire, il quitte l’armée mais poursuit son activité en tant que civil à la caserne de Boulay. C’était l’époque des « grandes oreilles », cette traque du moindre renseignement provenant d’au-delà du rideau de fer. Fort de sa parfaite connaissance du morse et d’une expérience de 30 ans, Michel obtiendra, en 1982, sa licence de radioamateur (Lire La Semaine N°453). 1986, la retraite venue, il donne des cours de radiotélégraphie (CW pour les initiés) sur les ondes courtes tous les lundis soir. Ses cours de lecture au son du morse se poursuivent jusqu’en 2006, date à laquelle le morse qui n’est plus obligatoire depuis 2002, a dû céder sa place aux techniques modernes de communication.

Vous pouvez consulter l’article de l’auteur en cliquant ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 1 =


*