Antiterrorisme : la surveillance des communications hertziennes

Antiterrorisme : la surveillance des communications hertziennes (MAJ 1)

L’avant-projet de loi destiné à « renforcer la lutte contre le terrorisme et la sécurité intérieure » contient des dispositions qui concernent la sphère numérique et les communications électroniques. Il revient en particulier sur la surveillance des communications par voie hertzienne.

L’avant-projet de loi destinée à « renforcer la lutte contre le terrorisme et la sécurité intérieure », vis-à-vis duquel le gouvernement se montre pour l’instant très discret, fait l’objet d’une flopée de critiques depuis que le journal Le Monde a mis en ligne une copie du texte. En effet, les dispositions qu’il contient devraient faire entrer les dispositions de l’état d’urgence, qui est un régime d’exception, dans le droit commun.

 Vous pouvez consulter l’article de l’auteur en cliquant ici

en savoir plus sur lesméfaits commis ici

Une antenne relais incendiée

Une antenne relais incendiée

Une antenne relais de Saint-Laurent-Sous-Coiron, dans le Sud Ardèche, a été touchée par un incendie, dans la nuit de lundi à mardi. 165.000 foyers ardéchois et drômois sont privés de TNT et de certaines radios. Le réseau mobile SFR est aussi touché. Il s’agit d’un acte de malveillance.

L’antenne relais de la Crête de Blandine à Saint-Laurent-sous-Coiron, au-dessus du col de l’Escrinet, en Ardèche a été incendiée dans la nuit de lundi à mardi. Un feu volontaire contre ce pylône installé dans un site assez isolé.

 Vous pouvez consulter l’article de l’auteur en cliquant ici

Un nouveau président

Un nouveau président

Depuis le 1er juillet, Daniel Liret est le nouveau président du Rotary club de Parthenay. Le club compte 32 membres, dont un membre fondateur, Jean Coutant, et un membre particulier, Gérard Allonneau, l’un des 17 cardinaux du président international.
Pendant des années, Daniel Liret fut technicien à la SAF avant de créer sa propre entreprise, Électro Équipements, à Pompaire, où il fabriquait des machines à découper la ferraille. Aujourd’hui à la retraite, radioamateur à ses heures perdues, il vit pleinement sa passion des énergies renouvelables, comme l’installation d’un champ de panneaux solaires ou l’installation récente de deux éoliennes à Saint-Aubin-le-Cloud.

Vous pouvez consulter l’article de l’auteur en cliquant ici

Pique-nique aux Limouches

Pique-nique aux Limouches

C’est sous un ciel au soleil de plomb que nous nous sommes installés pour notre symbolique pic-nic au col des limouches… Une dizaine d’OM sont venus et ont bravé les barrages de la route principale en raison d’une course cycliste.
Tout en remerciant chaleureusement notre ami Allex (F1CAE) pour son « royal » apéro charcuterie comme il l’a toujours tenu depuis plus de 35 ans. Merci Allex c’était très bon et que l’avenir malgré tes 89 printemps te garde toujours en aussi bonne santé.
Après le « tiré du sac bien arrosé » et l’arrivée de Serge F4GDF nous avons procédé à l’installation du relais transpondeur sur le site. Ce relais est actuellement en essais principalement pour la couverture de l’ardeche et ses vallées mal desservies par le FRU21.

 Vous pouvez consulter l’article de l’auteur en cliquant ici

Une visite au Qatar

Une visite au Qatar

Le 8 juillet 2017 pour le début de l’IARU HF World Contest, un OM du Val d’Oise, Miguel de F4HCK ,  de passage au Qatar a visité la station d’émission A71HQ qui se trouve au nord de Doha, dans la ville de Lusail.
A71HQ,  station officielle de l’association nationale des radioamateurs du Qatar, est l’indicatif utilisé pour les concours internationaux, comme en France nous avons TM0HQ représentant le Réseau des Emetteurs Français.

Le week end dernier se déroulait d’ailleurs le championnat du monde des stations HQ, où la France remettait son titre en jeu puisqu’elle le détient depuis 3 ans. Nous attendons les résultats !

 Vous pouvez consulter l’article de l’auteur en cliquant ici

Contamination française au sein de l’EURAO ?

Contamination française au sein de l’EURAO ? (MAJ 2)

Après une brève discussion à l’occasion du salon Ham Radio de Friedrichahafen , L’EURAO a accepté de se rencontrer et la réunion est prévue pour décembre 2017. La Région IARU 1 attend une discussion constructive. Quand on voit l’expérience française… AIE !

L’EURAO a lancé une polémique au motif que l’IARU n’obtempère pas aux sollicitations…  La méthode employée de la  contamination française que nous avons subie est la même que celle employée par la section française de la micro-association EURAO contre le REF, mise à part la zizanie orchestrée pendant des années, ce groupuscule a perdu quasiment la totalité de ses adhérents ou soutiens, gageons que cela ne dure pas autant de temps au niveau européen et qu’ils coulent rapidement !

Mais au fait, à quoi peut servir un groupe qui veut devenir partenaire ? Encore une future table ronde à polémique ?

Continue reading Contamination française au sein de l’EURAO ?

L’abaque de Smith : un outil mystérieux ? (MAJ 5)

L’abaque de Smith : un outil mystérieux ? (MAJ 5)

L’abaque de Smith

(MAJ 5)  16e présentations en Power-point disponible

Dans le domaine de la radiofréquence, l’adaptation d’impédance, le rapport d’ondes stationnaires et le coefficient de réflexion sont des notions primordiales pour assurer le maximum de transfert de puissance entre une source et une charge.

Les lignes de transmission sont indispensables pour canaliser l’énergie HF et la véhiculer sur une distance nécessaire par exemple pour le raccordement d’un émetteur à une antenne d’une station radioamateur. La distance, la fréquence et la vitesse de propagation des ondes sont étroitement liées par la notion de longueur d’onde. Les radioamateurs sont bien conscients de toutes ces notions relativement abstraites et en connaissent les applications pratiques pour assurer le fonctionnement optimum d’une station de radio-émission.

Continue reading L’abaque de Smith : un outil mystérieux ? (MAJ 5)

Le premier mobile fonctionnel sans batterie

Le premier mobile fonctionnel sans batterie

Non seulement les batteries de nos smartphones ne tiennent pas une journée en charge, mais par-dessus le marché, leur longévité laisse à désirer. Des chercheurs américains ont donc décidé de s’en passer définitivement en expérimentant le premier téléphone mobile sans batterie, qui capte et convertit l’énergie des signaux radio ambiants pour s’alimenter en courant.

Nos existences numériques sur smartphones ne tiennent plus qu’à un fil ! Suspendues au cordon du chargeur de mobiles superbes qui, aujourd’hui, sont devenus de véritables gouffres à énergie. Nos batteries souffreteuses sont constamment à plat avec ses appareils éternellement branchés au réseau électrique. Mais il ne faut pas désespérer, les recherches sur les capacités de stockage des batteries progressent et les premiers systèmes capables de récupérer du courant autrement qu’en passant par une prise murale font leur apparition.

La fin des batteries pour le téléphone portable ?

Vous pouvez consulter l’article de l’auteur en cliquant ici