Radioamateurs sans frontières

Radioamateurs sans frontières

C’est aujourd’hui la Journée mondiale des radioamateurs. Il est prévu une suractivité du trafic sur toute la planète. Membre du club F8KGZ/Arete, Philippe Césari sera à l’écoute. Il fait partie des près de 15.000 radioamateurs français.

Le radio amateurisme, c’est la passion et le plaisir de communiquer. La première liaison radioamateur a eu lieu dans les années 1915. On est les précurseurs des réseaux sociaux », précise Philippe Césari.
Mais attention, c’est une activité extrêmement réglementée et l’on doit s’abstenir de tout propos à caractère politique, religieux ou sexuel. D’ailleurs, n’est pas radioamateur qui veut. Il faut passer un examen qui donne accès à un indicatif. Sans identifiant, impossible de se connecter. Pour éviter que des personnes peu scrupuleuses véhiculent anonymement des paroles dangereuses. Tous les radioamateurs sont référencés au Réseau des émetteurs français. L’autorisation d’émettre est donnée par l’ARCEP (autorité de régulation des communications), organisme d’état qui est sous tutelle de l’agence nationale des fréquences. Il existe également une Union internationale des télécommunications. 27 plages de fréquences sont accordées aux radioamateurs qui vont de 137 kHz à 241 GHz. Certains radioamateurs ont reçu une formation pour être des auxiliaires de l’administration, dans le cadre du plan ORSEC (organisation des secours). Philippe Césari signale d’ailleurs que, lors d’un récent tremblement de terre en Italie, qui avait détruit toutes les infrastructures de communication, ce sont les radioamateurs du secteur qui ont averti les autorités du sinistre.

Comme d’habitude un très bon article mais comme quasiment dans ce genre d’exercice  qui comporte de très nombreuses inepties qui nous font passer pour des gugus dans notre monde………. Dommage!

Par exemple ceux qui n’ont pas suivit, qu’est ce que vient faire l’Arcep ? Gonfler les chiffres ? pourquoi ? Auxilaires? mdr ! etc…

Vous pouvez consulter l’article de l’auteur en cliquant ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 3 =


*