Rallye des points hauts – juin 2017

Rallye des points hauts – juin 2017

L’histoire se passe dans un champ fraîchement moissonné dans un recoin occidental du Gers. Je me perds dans un chemin visiblement privé après une heure et demi de route un samedi matin quand j’entends pour la première fois la voix de Christian F8BMG dans mon Baofeng de fortune.

Après quelques hésitations d’ordre cartographique j’arrive au sommet d’une petite colline, au pied d’une ruine de moulin, d’une petite tente verte et d’un pylône affalé. Le climat est menaçant, les averses qui semblent nous éviter arrosent les campagnes au nord et au sud de notre position. J’enfile mes bottes de caoutchouc et vais à la rencontre de Christian et Sébastien F4HVH qui sont là depuis hier soir. Il est près de dix heures et il reste pas mal de travail avant le début du concours à seize heures locales.

Alors on s’y met, montage du rotor au sommet du pylône, fixation des antennes montées la veille, installation des transceivers dans la tente. Puis, une fois le tout raccordé, le pylône est érigé une première fois. Les mesures absolument catastrophiques de TOS sur plusieurs bandes nous forceront à répéter la manœuvre une seconde fois, pour changer un raccord fautif.

À l’intérieur de la tente, deux Yaesu FT-897 pour les VHF et UHF, un Kenwood TS-2000 pour la SHF et autant d’alimentations, d’amplificateurs et d’ordinateurs portables, le tout, sommairement organisé sur un petit plan de travail.

Vous pouvez consulter l’article de l’auteur en cliquant ici

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 7 =


*